Chauffe eau qui ne chauffe plus ou mal : quelles sont les raisons ?

raisons-panne-chauffe-eau

Avec les températures extérieures qui commencent sérieusement à baisser, le chauffe-eau est plus que sollicité. En effet, la froideur de l’hiver est propice aux bons bains chauds, et les radiateurs fonctionnent à plein régime pendant cette saison. Lorsque vous ouvrez le robinet, vous vous apercevez qu’il n’y a plus d’eau chaude à la maison ? Votre chauffe-eau est tombé en panne ? C’est un problème fréquent qui peut survenir à tout moment. Dans notre article, nous allons vous aider à identifier le problème en vous apportant les solutions pour le régler.

Panne de chauffe-eau : que faire ?

Votre chauffe-eau n’alimente plus vos sanitaires et vos radiateurs en eau chaude ? C’est une situation compliquée surtout avec l’hiver qui s’annonce rude. Il est donc normal que vous soyez démunis face à ce problème et que votre premier réflexe soit de faire appel à un technicien. Dans certaines situations, la panne est bénigne et se résout rapidement. Voici quelques bons gestes à adopter face à un chauffe-eau qui ne chauffe plus l’eau de votre logement.

Chauffe-eau qui ne chauffe plus : les bons réflexes à avoir en cas de panne

Il n’y a pas plus désagréable que d’avoir à prendre une douche froide quand les températures extérieures avoisinent les 5°C. En effet, si votre logement est entièrement chauffé par votre chauffe-eau électrique, le jour où celui-ci connaîtra une panne, c’est toute votre maison qui sera affectée. Bien heureusement, il existe des gestes qui permettent de déceler d’où vient le problème. Nos conseils s’appliquent à tous les chauffe-eaux, qu’ils soient de marque Ariston, Atlantic, STV Carolec, ou encore Regent.

Vérifier le courant électrique et les fusibles 

Lorsque vous constatez l’absence d’eau chaude, votre premier réflexe doit être de contrôler le courant électrique pour vous assurer qu’il alimente bien votre chauffe-eau, car le problème pourrait être d’origine électrique. Cette vérification ne requiert qu’un seul geste : inspecter le disjoncteur qui aurait pu sauter puis enclencher la mise en marche forcée de votre équipement en actionnant le contacteur jour / nuit.  Cet élément se trouve généralement au-dessous de la cuve. Sur certains modèles, il sera placé à l’arrière. Le contacteur jour/nuit est chargé de mettre en marche le chauffe-eau et de l’arrêter selon les heures (pleines ou creuses). Au bout de 5h d’attente, vérifiez si l’eau est bien chaude. Il convient également de contrôler l’état des fusibles.

Contrôler l’état de la résistance

Vous ne connaissez pas la fonction de cet élément, et pourtant il joue un rôle primordial dans la chauffe de l’eau. Lorsque vous ouvrez votre robinet d’eau chaude, la résistance de l’appareil va se mettre à chauffer l’eau jusqu’à ce qu’elle atteigne la température programmée depuis le thermostat. Lorsque la résistance est défectueuse, elle ne va plus remplir son rôle. Pour vous assurer que la résistance est toujours fonctionnelle, munissez-vous d’un multimètre en position Ohmmètre et placer les connecteurs sur les bornes de la résistance. Votre multimètre ne détecte aucun courant électrique ? Votre résistance doit être changée.

Inspecter le thermostat

Le thermostat est placé sous le chauffe-eau et orienté vers l’intérieur de la cuve. Grâce à sa sonde, le thermostat régule la température de l’eau de la cuve. Il est important d’inspecter cet élément du cumulus car il arrive parfois qu’il soit juste déréglé, ou que vous ayez bougé le bouton du réglage de température sans vous en apercevoir. Si tel est le cas, il suffira de couper le courant, de tourner le bouton jusqu’à atteindre la température initiale puis de rétablir l’électricité. Si, malgré cette manipulation, rien ne se produit, il faudra alors tester le thermostat avec un multimètre en position ohmmètre. Pour cela, débranchez les câbles du thermostat et posez-les sous celles du multimètre. Vous observez une continuité ? Bonne nouvelle, le thermostat est bien fonctionnel. Dans le cas contraire, il faudra changer la pièce.

Tutoriel pour remplacer un thermostat défaillant 
  1. Dévissez les boulons qui maintiennent le thermostat puis retirez-le de son emplacement.
  2. Regardez attentivement les branchements des différents éléments (prenez une photo si besoin, elle vous sera utile). Déconnectez les câbles de la résistance et ceux du boîtier de commande.
  3. Observez attentivement l’emplacement des différents câbles puis déconnectez les fils de la résistance et les fils d’alimentation du boîtier de commande.
  4. Remplacez le thermostat et rebranchez les fils ou vous aidant de la photo.
  5. Remettez le capot en place puis rétablissez le courant électrique.
  6. Placez le thermostat neuf.
  7. Rebrancher les fils aux bons emplacements.
  8. Refermez le capot à l’aide des vis et rétablissez l’alimentation électrique.

Conseils pour bien entretenir un chauffe-eau électrique

Le tartre peut être à l’origine d’un problème de chauffe. En effet, avec le temps, le tartre se forme pour s’incruster dans le fond de la cuve. L’accumulation du calcaire est souvent responsable d’un appareil qui ne chauffe plus. S’il y a entartrement, la résistance qui se retrouve recouvert de dépôt calcaire ne chauffera plus l’eau et la cuve risque de se fissurer.

Faire un détartrage de la résistance et une vidange de la cuve

Pour prévenir cette accumulation de tartre, il faudra vidanger le cumulus régulièrement. Voici la marche à suivre :

  1. Coupez le courant électrique et l’arrivée d’eau qui alimente votre habitation.
  2. Mettez le disjoncteur hors tension ou enlevez simplement le fusible associé au chauffe-eau
  3. Ouvrez tous les robinets d’eau chaude pour vider la cuve du chauffe-eau et libérez la pression
  4. Ouvrez le robinet de vidange sur le groupe de sécurité, en prenant soin de vérifier que l’eau s’écoule effectivement dans le tuyau de vidange.
  5. Une fois la cuve vide, ouvrez-la et débranchez le thermostat
  6. Ôtez la platine
  7. Procédez au détartrage de la cuve en vous aidant d’une éponge puis essuyez avec un chiffon doux.
  8. Profitez de ce grand nettoyage pour contrôler l’état du joint d’étanchéité puis nettoyez-le
  9. Faites-en de même pour la résistance.

Pour le bon entretien de votre appareil chauffant, effectuez une vidange tous les 2 ans. Gardez en tête que le calcaire peut détériorer votre chauffe-eau à la longue.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *