Sèche linge : pourquoi il ne chauffe plus ?

seche-linge-chauffe-plus

Il y en a pour qui étendre le linge est une partie de plaisir, et ils doivent représenter une infime partie de la population. Et il y en a d’autres pour qui sortir le linge de la machine pour les mettre à sécher est une corvée tellement redoutée qu’ils seraient prêts à mettre le prix dans un sèche-linge pour lui déléguer cette besogne. Car quelle satisfaction d’ouvrir le tambour pour récupérer des vêtements propres, secs qu’il ne reste plus qu’à plier et ranger dans les placards. Ce scénario n’est possible que lorsque votre appareil électroménager est performant et sèche correctement le linge. Car oui, le sèche-linge comme n’importe quel autre appareil électrique peut être sujet aux pannes et ne plus fonctionner correctement. Vous rencontrez justement des difficultés avec votre machine ? Votre sèche-linge ne chauffe plus votre linge qui en ressort encore humide ? Quelque soit la marque (Philips, Brandt, Bosch, Miele, Siemens, Candy, Whirlpool), c’est un problème très récurrent qui peut avoir diverses origines. Dans notre article, nous allons énumérer toutes les raisons et vous apporter les solutions pour y remédier.

Mise en garde : Parce que votre sécurité et celle des autres sont très importantes, avant toute intervention sur votre appareil ménager prenez certaines précautions. Assurez-vous que le sèche-linge est hors tension et qu’il n’est pas branché. Pensez à porter une tenue adéquate et confortable et débarrassez-vous des bijoux et accessoires susceptibles de vous blesser.

Que faire avant toute intervention ?

Vérifier l’installation électrique de sèche-linge

L’installation électrique tout comme la plomberie doivent impérativement répondre aux normes et être conformes pour un bon fonctionnement de l’appareil et une utilisation pérenne. Voici quelques gestes à adopter pour vérifier que l’installation du sèche-linge n’est pas défaillante. La vérification de l’état de la prise se fait en deux temps : au niveau du câble lui-même et sur l’embranchement. La prise électrique doit recevoir une alimentation de 230 volts. Pour le branchement on optera pour une prise de terre. En effet, il faut privilégier les prises murales individuelles, car en raccordant plusieurs électroménagers sur la même multiprise, on risque fort de dépasser sa capacité maximale tolérée. Bannissez-donc les multiprises. Vous pouvez à tout moment tester l’efficacité de votre prise.  Muni d’un multimètre en position voltmètre, raccordez le cordon de mesure avec les deux bornes de la prise de votre sèche-linge. La tension est à 230 volts ? Tout va bien. Sa valeur est égale à 0 ? Votre prise est hors d’usage. Il faudra faire appel aux services d’un électricien professionnel pour la réparer.

Choisir un bon emplacement pour accueillir votre machine

On a tendance à croire qu’il suffit de s’assurer qu’il y ait un un peu d’espace et une prise pour accueillir son sèche-linge alors que c’est totalement faux. Beaucoup d’utilisateurs sont négligents lorsqu’ils choisissent l’endroit où ils installent leur gros électroménager. En effet, il y a d’autres éléments à prendre en compte comme la température ambiante de la pièce. Le sèche-linge ne doit pas se trouver dans une pièce ni trop humide ni trop chaude et surtout bien aérée. Laissez assez d’espace devant l’appareil, car c’est à cet endroit qu’il aspire l’air. Il est important que rien ne viennent obstruer.

Bien répartir le linge dans le tambour pour un bon équilibre.

On fait souvent l’erreur de balancer machinalement le linge dans le tambour sans prendre le temps de le répartir de manière homogène. Or une mauvaise répartition des vêtements aura pour conséquence un séchage mal optimisé. Prenez bien le temps de charger votre machine de manière équilibrée en respectant le poids maximal préconisé par le constructeur. Essayez autant que faire se peut de mettre en machine des vêtements de même gabarit pour un séchage homogène du linge. Car vous n’êtes pas à l’abri que votre peignoir de bain soit toujours mouillé alors que votre t-shirt préféré est déjà sec.

Surveiller la qualité de l’essorage de votre lave-linge, est-il optimal ?

Vous remarquez que votre linge est trop humide ? Est-ce vraiment la faute de votre sèche-linge. Êtes-vous sûr que votre lave-linge essore correctement vos vêtements ? Au prochain lavage, contrôler le taux d’humidité du linge. S’il est encore mouillé c’est que votre machine à laver a un problème à ce niveau-là. 

S’assurer que la ventilation est bien fonctionnelle

La ventilation ou turbine permet à l’air de circuler correctement dans le sèche-linge. Pour contrôler son état, jetez un œil attentif à la gaine d’évacuation

L’air qui est évacué est de faible débit mais chaud ? C’est un signal qu’il faut prendre au sérieux. Il y a probablement un obstacle qui empêche l’évacuation totale de l’air.

La température de l’air est moyenne mais avec un débit correct ? Il faudra probablement faire appel à un réparateur professionnel pour solutionner le problème. 

N’oubliez pas de contrôler régulièrement la gaine de ventilation et de la remplacer si elle présente des signes d’usure.

Vider régulièrement le réservoir 

Ce point concerne les sèche-linge à condensation qui sont munis d’un réservoir qui collecte l’eau condensée pendant l’étape de séchage. Pensez à le vider fréquemment, l’efficacité de votre électroménager ne sera que meilleure. En cas de réservoir plein, l’appareil interrompra son programme en cours.

Dépoussiérer le filtre tamis

Le filtre tamis, ou filtre à peluche comme son nom l’indique, va filtrer l’air pour retenir  les résidus et poussières. Lorsque le filtre est bouché, l’air ne circule pas librement dans le système. Votre linge a du mal à sécher ? Avez-vous pensé à nettoyer le filtre ? Pour ce faire, munissez-vous d’une brosse souple imbibée d’eau chaude et débarrassez-le des résidus. Cette opération est à effectuer une fois par mois.

Décrasser le condensateur à eau

Vous possédez un sèche-linge à condensation ? Saviez-vous que le condensateur peut être une source de panne lorsqu’il est mal entretenu ? En effet, son rôle est de refroidir la vapeur d’eau qui s’émane du linge et de l’évacuer vers le réservoir. Il arrive parfois que le condensateur soit bouché par des petits résidus de poussières. Si tel est le cas, il faudra le nettoyer pour que le séchage soit optimal.

Sèche-linge en panne : les solutions pour y remédier

Après avoir énuméré les premières vérifications à faire sur votre machine, nous allons citer les problèmes que vous pouvez rencontrer avec votre sèche-linge qu’il soit de marque Beko, Samsung, Bosch, Whirlpool, LG, Electrolux, Philips, Indesit… et comment les solutionner.

Votre sèche-linge fonctionne mais ne chauffe plus : la résistance est endommagée

La résistance se présente comme une bobine de fil. Son rôle est de chauffer l’air qui circule dans l’appareil. C’est ce processus qui fait sécher le linge. En général, le sèche-linge possède deux blocs de résistance situés à l’arrière du tambour. Il suffit qu’un des deux soit défectueux pour que l’appareil se mette à ne plus chauffer.

 Vous pouvez la vérifier en vous assurant que les filaments de la résistance ressemblant à des ressorts ne soient pas cassés. Vous pouvez aussi vérifier sa continuité à l’aide d’un multimètre en position Ohmmètre. Repérez la résistance qui se trouve généralement derrière le tambour. Débranchez tous les connecteurs et mettez les deux pointes du testeur sur les bornes de la résistance afin de vérifier s’il y a bien une continuité.

Comment vérifier puis remplacer la résistance de votre appareil électroménager ?

Avant toute intervention sur votre machine, débranchez-la et assurez-vous que vous avez assez d’espace pour la démonter. Pensez à prendre une photo avant le démontage. Elle vous sera utile au moment de remonter les pièces de votre sèche-linge. Pour cette étape, munissez-vous d’un multimètre.

Pour vérifier l’état des résistances, il suffit d’observer ses filaments. Ils ressemblent à des ressorts. Pour se faire :

1- Dévissez les boulons et retirez le couvercle de votre machine

2- Déconnectez les branchements de l’antiparasite

3- Localisez la résistance puis débranchez tous les connecteurs du système électronique

4- Dévissez le boulon et retirez la résistance.

5- Muni de votre multimètre en position Ohmmètre, placez chacune des bornes sur celles de la résistance. La valeur obtenue doit être différente de 0. Si elle est égale à 0, votre résistance est endommagée, il faut donc la remplacer.

6- Après l’avoir remplacé, aidez-vous avec la photo que vous avez prise pendant le démontage pour remonter les branchements et remettre le couvercle.

Le fusible thermique est hors service 

Les fusibles thermiques ou thermofusibles sont situés sur la résistance et leur fonction est de prévenir tout risque de surchauffe de l’appareil. 

Comment contrôler puis changer le fusible thermique de votre sèche-linge ?

Comme nous l’avons dit plus haut, le fusible thermique se trouve au niveau de la résistance. Pour accéder au fusible, veuillez suivre l’étape du démontage de la résistance détaillée plus haut.

1- Une fois avoir repéré le fusible, vous allez le tester avec votre multimètre en position Ohmmètre. Pour cela, poser chaque borne sur celles du fusible. L’appareil doit émettre un son qui attestera de la continuité. Si vous n’entendez rien, votre fusible a laché. Il faudra donc le remplacer ou changer complètement toute la résistance.

Le thermostat de sécurité de votre appareil s’est mis en route

La majorité des gros appareils électroménagers est équipée d’un thermostat. Présent à l’arrière du tambour du sèche-linge, son rôle sera de réguler le chauffage de l’air pour qu’il atteigne la température idéale qui lui permettra de sécher les vêtements. En plus de sa mission fonctionnelle, le thermostat  assure un rôle sécuritaire. En effet, il va prévenir toute surchauffe de l’appareil qui pourrait conduire à un incendie domestique grave. Donc lorsqu’il se déclenche, c’est que votre sèche-linge est en surchauffe, que la courroie s’est rompue ou que le moteur s’est brusquement arrêté.

Comment contrôler puis changer un thermostat de sécurité défaillant

Pour vérifier l’état du thermomètre, il faut démonter l’arrière de l’appareil selon le procédé détaillé plus haut. Après avoir trouvé le thermostat de sécurité :

1- Débranchez les connecteurs du thermostat. Muni d’un multimètre en position Ohmmètre, placez les deux extrémités du testeur sur les bornes du thermostat.

2- Observez s’il y a une continuité. Dans le cas échéant, il faudra procéder au remplacement de la pièce ou le réarmer (selon le modèle). S’il vous est possible de réarmer votre thermostat, assurez-vous d’avoir détecté l’origine de la surchauffe en amont.

Les thermostats de régulation cyclique sont défectueux

Le rôle des thermostats de régulation cyclique (cycling en anglais) est de maintenir une température idéale du sèche-linge. Avec le temps, ces thermostats ont tendance à s’user ce qui explique que la résistance ne chauffe plus correctement. Il faut donc les contrôler régulièrement.

Comment vérifier puis remplacer les thermostats de régulation cyclique défaillants

Après avoir démonté votre sèche-linge en suivant le mode opératoire ci-dessous et repéré les thermostats qui se trouvent derrière le tambour près de la résistance :

  1. Débranchez tous ses connecteurs
  2. Muni de votre multimètre en position Ohmmètre, testez la continuité en plaçant les bornes du multimètre sur les extrémités des connecteurs des thermostats. 
  3. Si le multimètre émet un son c’est qu’il y a bien une continuité. Dans le cas contraire, il faudra remplacer la pièce défectueuse. Ils sont très souvent placés sur la résistance. Dans certains cas, il faudra changer l’ensemble de la résistance.

La sonde thermique est endommagée

La sonde permet un contrôle électronique de la température de l’appareil. Intégrée dans le système, elle va contrôler le degré d’humidité du linge et adaptera son temps de séchage en conséquence. Il en existe 2 sortes : la sonde CTN qui signifie cœfficient de température négatif et la sonde CTP pour cœfficient de température positif. Elles sont d’apparence similaires mais se démarquent par leur réaction face à une température élevée. En effet, alors que la température de la résistance de la sonde CTN diminue, celle de la sonde CTP va s’élever.

Comment contrôler puis remplacer une sonde thermique

Après avoir démonté l’appareil et localisé la sonde thermique de votre sèche-linge :

1- Débranchez tous les connecteurs de la sonde

2- Muni de votre multimètre en position Ohmmètre, placez chacun des fils sur les bornes de la sonde. Si la valeur obtenue est différente de 0, votre sonde est encore utilisable. En revanche, si le résultat est égale à 0, c’est que votre sonde n’est plus fonctionnelle, il faudra la remplacer.

La courroie du tambour de votre sèche-linge est en panne

Tambour du sèche-linge qui a des difficultés à tourner voire qui ne tourne plus ? Ce dysfonctionnement peut arriver si la courroie est trop détendue. Une quantité de linge trop importante qui dépasse le poid préconisé par le constructeur peut également être la cause d’un tambour qui ne fonctionne plus. Pour vous assurer que le problème ne vient pas de là, diminuez le poid des vêtements. Si toutefois le problème persiste, il faudra remplacer la courroie du sèche-linge.

Comment remplacer la courroie endommagée du sèche-linge

Après avoir démonté l’appareil et repéré l’emplacement de la courroie :

1- Débranchez les connecteurs présents sur le module.

2- Retirez le couvercle de la turbine, ainsi vous aurez plus d’espace et une meilleure accessibilité pour remplacer la courroie.

3- Enlevez la courroie endommagée. Sur certains modèles de sèche-linge il faudra également ôter le disque plastique placé devant la turbine car elle vous gênera pendant votre intervention. De plus, certaines références sont munies d’une poulie tendeur. Si votre sèche-linge en possède une, contrôlez son état et changez-la si besoin. 

4- Pour monter votre nouvelle courroie, passez-la entre la cuve et le panneau arrière de votre sèche-linge. Cette manipulation vous évitera de démonter le tambour.

5- Déconnectez l’arrivée du courant et dévissez la barre de maintien qui soutient le câblage d’alimentation de l’appareil.

6- Dévissez le bac récupérateur d’eau ainsi que le carter de chauffe se trouvant à l’arrière de l’appareil pour pouvoir dissocier la paroi arrière de l’appareil puis écartez-la et déplacez suffisamment le tambour afin de faire passer la courroie. 

7- Avant de poser la nouvelle courroie, assurez-vous que la référence est la même que l’ancienne (la taille qui y figure en millimètres doit être identique). Faites passer la courroie de remplacement tout d’abord en dessous de la turbine, sous le moteur, puis entre le tambour et la paroi arrière en la maintenant vers le haut. Si le panneau arrière gène cette manipulation, écartez-le.

8- Placez le tambour dans l’axe initial et remettez la barre de maintien en place. Si votre sèche-linge est équipé d’une poulie tendeur, il faudra placer la courroie dans l’axe du galet tendeur.

9- À la force de vos bras, placez la courroie sur le galet.

10- Placez le tambour dans son axe initial, vissez la barre supérieure et rebranchez les connecteurs électriques. Remettez le support du bac récupérateur sur la tôle arrière et remontez la partie arrière de votre sèche-linge

La pompe de vidange ou de relevage est bouchée

La mission de la pompe est d’évacuer l’eau de condensation du sèche-linge vers le bac de récupérateur d’eau qu’il faut vider fréquemment. Lorsqu’elle est bouchée ou défectueuse, la pompe de relevage évacue mal les eaux ou émet un bruit inhabituel pendant le cycle de vidange. Le flotteur de sécurité va basculer pour se mettre en mode sécurité et ne plus chauffer. La sécurité peut également s’activer si le réservoir de récupération d’eau est trop plein. 
Pour vérifier l’état de la pompe de vidange, rien de plus simple, il suffit de verser de l’eau directement dans le tuyau qui relie le réservoir de récupération au sèche-linge. Mettez votre machine en état de marche. L’eau que vous avez versé a fini dans le réservoir ? Bonne nouvelle, votre pompe fonctionne parfaitement. Dans le cas échéant, il faudra remplacer la pompe défectueuse.

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *